Actualités

Jeunesse sans dieu au Théâtre d'Arles

Huma Rosentalski

Huma Rosentalski

Dernier roman d'Ödön von Horváth, écrit en 1937, Jeunesse sans Dieu décrit la montée du nazisme à travers les rapports d'un professeur aux prises avec ses élèves endoctrinés par les idées fascistes. Profondément humaniste, cet antihéros cherche à résister mais voit son autorité et son enseignement remis en cause. Il pressent alors le danger qu'il encourt à ne pas se conformer. Lors d'un camp de formation militaire pour les adolescents, il aura à faire face à un crime et à un procès, qui le confronteront à son inconscient et à ses mensonges. Après Jean la chance, puis Baal de Bertold Brecht, François Orsoni adapte le roman d'Ödön von Horváth qui aborde avec lucidité et poésie un monde en perte de valeurs et d'illusions, hanté par l'ordre et la religion. En insistant sur sa dimension psychanalytique, le metteur en scène fait du questionnement intérieur du professeur un duel passionnant entre sa bonne et sa mauvaise conscience. Le théâtre devient alors le champ de bataille de ses pensées, une arène où s'affrontent la culpabilité, la foi et la liberté sur fond de malaise d'une civilisation.

Jeudi 22 janvier 2015 à 19:30 et vendredi 23 janvier 2015 à 20:30
Théâtre d'Arles
34 boulevard Georges Clemenceau 13200 Arles